HALTE AUX DÉCHARGES SAUVAGES

 

Le 23 mai était la journée de Nettoyage de Printemps organisée depuis plus de 10 ans. Comme tous les ans depuis l’origine, La Boissière Environnement a répondu présent. La sensibilisation avait commencé dès le vendredi après-midi auprès des enfants (voir article suivant). Tous les participants se sont retrouvés dès 9 heures près du cimetière. Chacun a reçu 3 sacs poubelles, l’un pour le plastique et le papier, l’autre pour le métal, et le dernier pour le verre.

Eh, oui c’est le tri sélectif ! Mission : choisir un itinéraire sur le territoire de la commune et à 3 ou 4 ramasser, le long des routes, sur le domaine public : bouteilles, boites de conserves, papier, plastique… Plusieurs avaient revêtu d’un gilet phosphorescent jaune pour ne pas être accroché par une automobile ; certains les ont pris pour des employés municipaux ! Mais non c’étaient des bénévoles. Quel dommage que les gens jettent le long des routes leurs bouteilles de bière, d’eau ou de coca cola, leurs sacs plastiques plus ou moins rempli…qu’ils soient automobilistes ou cyclistes … Ce sont pourtant tous des « amis de la nature » !

Mais ce qui nous a scandalisé le plus ce sont les décharges sauvages ; nous en avons dénombré une vingtaine, et là les sacs ne suffisent pas, il a fallu faire venir des remorques … Alors qu’une déchèterie n’est qu’à quelques kilomètres de plus, à Montarnaud, Aniane ou à Gignac. Elles sont faites pour cela. C’est gratuit et les produits sont recyclés. Une petite suggestion, pourquoi ne pas faire le nettoyage de printemps avant que les herbes aient poussé, car elles cachent beaucoup de petits détritus… par exemple en avril.

Chères Boissièroises, Chers Boissièrois, notre village est dans une belle petite vallée protégeons là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *