Découvrez la photo hyperfocus avec Philippe Martin

Conférences, débats, sorties avec La Boissière Environnement …

Toujours dans la démarche de faire découvrir  et apprécier le monde animal et végétal qui nous entoure, notre association organise des conférences, films-débat, sorties de terrain…

Le 4 octobre , c’est  le réalisateur Alain Ravayrol qui nous a présenté le film « des faucons sur le toit ».

Dans ce documentaire, on a découvert qu’à St Pons de Mauchiens, petit village de tradition agricole, les faucons crécerellettes, espèce rare et menacée, ont élu domicile depuis une dizaine d’années. Leur colonie s’est installée sous les tuiles des vieilles demeures et a pu prospérer grâce à cet habitat propice et à une nourriture abondante constituée en majorité d’insectes peuplant  les prairies de fauche et vignes enherbées. Les nombreuses explications et réponses données par notre spécialiste des rapaces ont enrichi cette soirée qui s’est terminée autour du pot de l’amitié.

Le samedi 15 février 2014, LBE a eu le plaisir d’accueillir Philippe Martin, naturaliste, écologue régional et inventeur d’une technique photo en quasi 3D appelée HYPERFOCUS dont on a pu dire qu’elle provoquait émerveillement, sensibilité, découverte d’un monde méconnu et pourtant si proche ! Philippe partage et explique volontiers cette technique. Pour les amateurs photographes !  Rendez-vous a été donné à la salle des Troubadours pour une séance plus technique, puis pour une soirée diaporama consacrée à la faune et flore locale…avec les extraordinaires photos en 3D puis séance de dédicace pour les livres.

Il faut savoir que courant 2014/2015 notre naturaliste régional a exposé son travail à Paris, sur les grilles du jardin du Luxembourg ; environ 1 million de visiteurs attendus, comme pour les expositions précédentes en ce lieu.

Au printemps 2014, LBE a invité l’association Les Écologistes de l’Euzière pour une grande opération « les 24 heures de la Nature » ouverte aux 7 à 77 ans. Les 25 et 26 avril, une équipe d’écologues spécialisée en géologie, botanique, etc, est venue nous aider à récolter, photographier, échantillonner, déterminer…les plantes et autres petites (ou grosses) bestioles de nos garrigues, ceci afin de mieux les connaître. Au programme, pièges lumineux pour chasse aux insectes de nuit, pièges photographiques, promenades découverte, observation, détermination, photographie. Les 24 h se  sont terminé par un diaporama (avec vos photos prises durant ces 2 jours) et un apéro- repas (tiré du sac). Des moments riches en découvertes et en convivialité.

 

Article Midi Libre « Philippe MARTIN » à la Boissière

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *