Participer à la sauvegarde du patrimoine fruitier local

0

……..avec l’association PAYSARBRE

Paysarbre, l’association de Lodève qui nous accompagne pour la greffe sur fruitiers sauvages mène une action pour sauvegarder les variétés locales de fruitiers. Quels sont les enjeux ? Que peut-on faire ? Quelques réponses… Pourquoi parle-t-on de patrimoine fruitier ?
Pendant longtemps, chaque région agricole (c’est-à-dire territoire avec conditions particulières d’ensoleillement, de température, de nature du terrain,..) possédait des variétés locales de fruitiers bien adaptées au milieu ; ces variétés ont souvent été sélectionnées pour un usage ou un besoin particulier (séchage des fruits, variété à jus, variété précoce, …). Lire la suite…

Les 24 h de la Nature à La Boissière

0

Notre commune est riche de différents milieux naturels qui abritent toute une variété de plantes et autres bestioles à 4, 5, 6 pattes, 2 ailes, 4 ailes… On pouvait s’en douter. Maintenant nous en sommes certains, car au cours des « 24h de la Nature » qui se sont tenus les 25 et 26 avril, les participants venus nombreux (entre 100 et 130 voire 150 personnes) ont pu dresser la longue liste des plantes et des animaux trouvés en explorant la nature autour de la salle des Troubadours.

Lire la suite…

L’INAUGURATION DE LA VOIE DE CHEMIN DE FER À LA BOISSIÈRE

0

La Gare

 

En 1894, Séverin Bonniol était maire de La Boissière. Il signe, le 15 novembre de cette année-là une convention avec la compagnie des chemins de fer ; celle-ci permet à la compagnie d’établir, à ses frais, une canalisation d’eau de la fontaine à la gare. Les locomotives ont à l’époque besoin d’eau car ce sont des locomotives à vapeur. Cette convention est acceptée par le préfet le 6 décembre. Le maire a de plus négocié un aller et retour gratuit de La Boissière à Aniane pour tous les habitants du village et des Mas.

Le jour de l’inauguration, les habitants attendent à la gare l’arrivée du train. Il va sans dire que chacun a revêtu ses plus beaux habits. En route pour Aniane ! Le retour était prévu dans la soirée, mais que faire toute une journée à Aniane. Il y a bien sûr les visites faites aux familles, le repas au restaurant pour certains, et le cabaret pour presque tous ! Plusieurs heures au cabaret impliquent plusieurs pichets de vin, c’est la moindre des choses. Enfin, le soir venu, tout le monde remonte dans le train. Mais le tarral (vent du nord) s’était levé dans l’après-midi et chose curieuse il ne soufflait pas pour tous avec la même vigueur. Le chemin du retour fut de assez long à très long- je parle ici du trajet allant de la gare au domicile des habitants-. Certains, pour éviter les bourrasques de vent étaient obligés de faire des pas de côté, d’autres d’avant en arrière. Enfin, après beaucoup d’efforts tout le monde s’est couché…….On avait bien fêté le premier passage du train à La Boissière.

Ce récit a été fait par les sœurs Imbert -Marte et Noélie, épicières à La Boissière en 1970, à J.F. Lalanne.

Pollution lumineuse

0

En quoi l’éclairage artificiel peut-il être nuisible ?

pollution lumineuseEn France, l’éclairage public s’est développé de façon exponentielle depuis 30 ans non sans conséquences. Ce sont les astronomes et astrophysiciens qui ont les premiers alerté l’opinion publique et les décideurs sur ce qui est aujourd’hui appelé « pollution lumineuse », car les halos les empêchent d’observer les objets célestes. Dans les grandes villes du monde,  près de 97 % des étoiles ne sont plus visibles. Lire la suite…

Les éoliennes de Gignac …ou plutôt de la Boissière

0

eolienneDepuis plusieurs mois nous vous avons informé du projet d’implantation par la société Valorem d’éoliennes sur la commune de Gignac en limite de La Boissière.  Aujourd’hui nous savons que les éoliennes seraient au nombre de 6 ou 7 et localisées en 2 groupes, à la Taillade et aux 3 termes. Le centre de la ligne de crête entre ces deux pôles resterait vierge d’engins car il y passe un couloir de communications pour la gendarmerie. Leur hauteur serait de 120 m maximum. Lire la suite…